À PROPOS

1/1

C'est une thérapie très brève, dont les résultats sont durables.

Il s’agit d’une hypnose durant laquelle le patient et l'hypnothérapeute conversent. En contact permanent, grâce au dialogue instauré, patient et thérapeute construisent une situation hypnotique confortable, sécurisante et égalitaire. C'est un travail d'équipiers.

Le patient prend une part active dans le processus de sa guérison.

Thérapeute et patient collaborent étroitement afin de désensibiliser les éléments passés, ou présents, qui ont laissé des traces douloureuses, émotionnellement ou physiquement. Le patient se débarrasse de ces séquelles.

Le thérapeute est, à tout instant, au plus près du cheminement et des avancées du patient et le protège de tout ce qui pourrait se révéler trop difficile.

Cette hypnose est souvent profonde, avec apparition et développement d’un processus autonome de guérison spontanée. En collaboration directe avec l’inconscient, elle permet de remplacer les fonctionnements pénibles du patient (flashbacks, cauchemars, perte d’estime de soi, dépression, symptômes somatiques, etc) par un fonctionnement confortable et harmonieux dans sa vie.

Le sujet n’est pas endormi, passif ou absent. Au contraire, il reprend activement le contrôle de ses symptômes physiques et/ou des images qui l’envahissent et les émotions associées.

Voilà l'essentiel. De nombreux sites, ainsi qu'une littérature abondante, vous renseigneront plus largement sur l'hypnose. 

Au fil de mon expérience, elle se révèle, chaque jour, une alliée précieuse.

Parfois, elle est simplement intégrée de temps en temps à une psychothérapie classique.

Parfois, elle constitue la technique demandée par le patient lui-même, à chaque séance.

L'important étant que la personne puisse choisir ce qui lui convient et se sente en adéquation avec son choix.

Qu'est-ce que

l'hypnose conversationnelle ?